Orientation du vivantOrientation du vivant

L'orientation non seulement de chaque organe interne dans le corps et des neurones dans le cerveau qui lui correspondent, mais aussi de l'être vivant dans son environnement n'est pas le fruit du hasard mais d'une bio logique. Il en résulte des êtres droits ou gauches, couchés ou debout, se propulsant vers l'avant et l'amour ou se répulsant vers l'arrière et le passé

 

Systémisation du vivant

Le corps humainLes différents organes vont se disposer en 12 systèmes ou constellations anatomiques (respiratoire, digestif, urinaire, reproducteur, sanguin, cardiaque, vasculaire, locomoteur, nerveux, psychonerveux, endocrinien et immunitaire) pour exercer leurs fonctions de conservation (négentropie) de la cohérence interne et externe.

 

L'ensemble des systèmes forme un métasystème appelé corps physique.

 

Fonctionnement systémique interne du vivant

CerveauTout système, au niveau microbiologique, botanique, entomologique, zoologique et humain, qui conduit à la vie, à l'expansion ou au déclin de l'espèce a 3 manières de fonctionner : équilibrée (norme), excessive (hyper) ou insuffisante (hypo).

 

L'état normal de fonctionnement est étudié en neurophysiologie.

 

L'anatomophysiopathologie étudie les excès et les insuffisances, tant spirituels (bien et mal) que psychiques (manies et dépressions), fonctionnels (hyper et hypo) qu'organiques (cancer immortel et apoptose ou suicide cellulaire à l(origine des ulcères), qui permettent la résistance au changement, la mutation ou à défaut la disparition. La plasticité tissulaire et organique, découverte au siècle du plastic, est la clé de la survie et de l'évolution.

 

Les progrès fulgurants des sciences psycho-neuro-endocrino-immunologiques ont permis une meilleure compréhension neurocomportementale, neurocognitive et neurolinguistique du rationnel et de l'irrationnel.

 

Pourront ainsi être mis en évidence des personnalités et des tempéraments liés à la relation mère-embryon, fœtus et nouveau-né.

 

Grâce aux neurosciences, il est plus facile de montrer comment la théologie, les mathématiques, la mythologie, les diabolosymboliques et les sciences ésotériques (Alchimie, magie/Tarot, Yiking, Kabbale, numérologie et astrologie) sous-tendent la biologie.

 

Grâce à la microbiologie il est possible de mesurer la présence ou la concentration en biomarqueurs permettant l'élaboration de traitements individualisés.

 

Ces disciplines ont élaboré des modèles mathématiques intérieurs mettant en évidence les interactions énergétiques et chimiques permanentes entre le macrocosme (astrologie, cosmologie), le psychisme (mythologie, Kabbale, numérologie, Yiking), le cerveau (magie/Tarot, diabolosymbolisme) et le corps (Alchimie).

 

 

Fonctionnement systémique externe du vivant

espècesil existe une cosmosociologie et une minéralosociologie encore peu connues.

 

Par contre, la microbiosociologie, c'est-à-dire les interactions des microbes entre eux et avec leurs hôtes végétaux, animaux ou humains, fait l'objet de nombreuses études épidémiologiques vu la recrudescence des endémies, épidémies et pandémies.

 

Les racines des végétaux en sont entourées, ce qui leur permet d'ingérer les minéraux du sol.

 

Les corps animaux et humains recèlent plusieurs milliards de microbes indispensables à notre vie, que l'utilisation massive et irraisonnée des antibiotiques , antiviraux et antimycotiques a fortement bouleversé.

 

Outre les comportements propres à chaque espèce de plantes décrites en botanique, il existe une phytosociologie mettant en évidence des symbioses et des envahissements avec extermination des envahis pour prendre leur territoire.

 

L'éthologie s'est centrée sur les comportements animaux individuels et sociaux tributaires du monde astral (climat), minéral, végétal et aujourd'hui de l'envahissement humain ainsi que de la transformation des biotopes.

 

L'anthropologie, aidée de l'ethnologie, de l'archéologire et de l'anthroposociologie étudie les comportements humains (anthropo) politiques (politologie), philosophiques, religieux, artistiques, et scientifiques (techniques physiques et chimiques) pour être ou pas en communication et relation sociale, respirer, s'alimenter, gérer ses déchets (recyclage), se reproduire.

 

Il s'agit de véritables constellations familiales, sociales ou professionnelles.

 

 

<< Codage universel de l'information du vivant : Retour

Suivant : Décodage bio-médical
des maladies du vivant
>>

 

 

| Contact Evidences : Contact Evidences |